Gestion Trésorerie d'entreprise

Trésorerie entrepriseDéfinition : La trésorerie d'entreprise

La trésorerie d'une entreprise représente l'argent disponible en caisse. De manière générale, elle a pour but d'équilibrer correctement les finances d'une entreprise. En effet, la trésorerie doit amortir les problèmes financiers durant les périodes de crise. Pour cela, la gestion de la trésorerie est primordiale. Les entrées et sorties sont ainsi strictement contrôlées pour une meilleure sécurité financière.La gestion de trésorerie permet également de vérifier si les conditions bancaires sont correctement appliquées. Effectivement, le contrôle des finances est d'autant mieux effectué lorsque les frais appliqués sur les flux de trésorerie (différence entre recettes et dépenses), et le jour de valeur (date retenue pour le calcul des intérêts) correspondent bien à ce qui a été défini au préalable.

Comment gérer efficacement sa trésorerie et dans quel but ?

Dans l'objectif d' une gestion de trésorerie efficace, il est conseillé de garder des fonds de manière à pouvoir respecter ses engagements financiers sur une période de trois mois environ. Certains projets peuvent justifier de laisser sa trésorerie en l'état, mais les experts en la matière préconisent de ne pas garder sa trésorerie inoccupée plus d'un mois.

Une trésorerie positive permet de tenir l'équilibre financier, la faire fructifier offre un meilleur équilibre encore et un moyen d'amortir d'autant mieux les périodes difficiles. Mieux vaut faire fructifier l'excédent et recourir à des placements.

Par ailleurs, l'anticipation des flux à venir est aussi un impératif pour bien gérer l'excédent de la trésorerie. Cette démarche permet de savoir avec certitude quelle somme l'entreprise pourra utiliser et durant combien de temps. Établir un budget prévisionnel est en ce sens primordial, car chaque flux entrant dans la trésorerie sera automatiquement affecté à une action précise.

Enfin, notons que la gestion du fonds de roulement est inévitable si l'on souhaite optimiser sa trésorerie. Le décalage des encaissements et des décaissements créé un besoin financier, auquel on va donc répondre grâce aux apports de la trésorerie. Cependant, le besoin financier peut être plus important que prévu et dans ce cas, l'entreprise devra contracter un crédit pour financer le besoin. Deux éléments en particulier créent un besoin financier : les stocks de matières premières et de conditionnements, ainsi que les sommes dues par les clients (créances clients). En réduisant les stocks et les créances clients (réduction des différés de paiement), on réduit par là-même, le besoin financier. La trésorerie s'en trouve ainsi améliorée.

Les différentes formes d'investissement pour faire fructifier sa trésorerie

Le contrat de capitalisation : il représente une forme d'investissement semblable à l'assurance-vie, mais adaptée aux entreprises et libérée de certaines limites pour une meilleure rentabilité. Fonds en euros, obligations d'entreprise et pierre papier sont les différentes formes de capitalisation possibles, avec des taux de rendement différents.

La Société d'Investissement à Capital Variable (SICAV) monétaire : moins rentable que le contrat de capitalisation, la Sicav monétaire propose des solutions d'investissement à courts termes. Le risque n'est pas nul mais très réduit avec ce type de placement. De surcroît, les frais de transactions sont inexistants.

La Société Civile de Placement Immobilier (SCPI) en usufruit : l'investissement immobilier est une possibilité également pour les personnes morales. L'acquisition de parts d'une SCPI en usufruit permet de bénéficier de forts revenus (fonciers et financiers) générés par la société, sur une période précisément déterminée. La fiscalité appliquée est faible et le retour sur investissement très rapide. L'amortissement comptable et fiscale est un argument très important.

Investissement en direct : sans passer par la prise d'actions en bourse, une entreprise peut investir en direct, dans les parts d'une autre entreprise. L'intérêt est de bénéficier d'une réduction d'impôt, de surveiller son investissement dans une entreprise de proximité, de l'aider à se lancer et de participer aux prises de décisions de celle-ci.

La gestion de la trésorerie est un objectif patrimonial fort pour une entreprise. Il est nécessaire de la faire fructifier!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Gestionnaire de fortune

Je m’appelle Nicolas Le Febvre, et j’ai épousé le métier de gestionnaire de Fortune. J’ai connu de nombreux métiers autour de la finance, notamment en finance de marché, mais j’ai décidé d'ouvrir ma réflexion sur une finance globale et personnalisée.

Suivi par des grands comptes, j’ai décidé de proposer mon expertise à un plus grand nombre. Associé de mon propre cabinet de gestion de patrimoine, avec 3 associés, mon quotidien est de trouver et optimiser des solutions patrimoniales, adaptées à mes clients.

A travers ce blog, je vous confirme que la gestion de patrimoine n’est pas uniquement liée aux très grandes fortunes, et vous propose un audit patrimonial gratuit , dans le but de démocratiser cette activité.
Facebook Twitter Google Plus